Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 23:57

E Coli . Intoxications alimentaires. Personnes décédées ou dans le coma . Troubles neurologiques irréversibles ... Dans la réalité comment se passent les contrôles ? Eh bien pour certains élus de la République le fait de vendre de la viande pourrie n'est pas une escroquerie et la priorité c'est le "petit commerce" ... Nous exagérons ? Pas vraiment . Et les faits graves qui se sont déroulés il y a peu ont peut-être pour origine non des concombres ibériques innocents, mais des élus soucieux du "petit commerce"... Une histoire à vomir dans tous les sens du terme . vomi bag

 

 

 

La Ville-du-Bois

Des denrées avariées chez Ie boucher

POUR DANIEL MOUSSU,boucher charcutier dans le Centre-ville de La Ville-du-Bois, Ie couperet est tombe au début du mois : son commerce, loin d'être aux normes, doit fermer .Cest Ie pfet de I'Essonne qui a pris la décision

par un arrêté, après une inspection des services vétérinaires du département

n a été constate « de graves manquements aux règles d'hygiène et d'entretien général des lieux et installations».

Au total, près d'une tonne de denrées stockées dans des conditions douteuses ont été découvertes par

les autorités. Apres la mobilisation d'une partie de la commune et des autres commerçants, « la boucherie

va rouvrir la semaine prochaine », espère Ie maire Jean-Pierre Meur.

«Moi, cette boucherie,j'y allais moi même,poursuit l'élu. Ce n'est pas un escroc, c'est un boucher qui travaille a l'ancienne, peu au fait des évolutions des normes sanitaires. » Pourtant,Ie rapport des services vétérinaires est sévère. Il mentionne la présence de « 54 kilos de denrées à date limite de consommation de plusieurs années », de « 50 kilos de denrées sans aucune traçabilité » et de « 5 kilos de denrées présentant des traces de moisissures ts avancées dégageant une odeur nauséabonde

». « Aucun client ne s'est jamais plaint », conteste Ie boucher,qui a racheté Ie commerce il y a quelques années pour des raisons  familiales. «n n'y a jamais eu aucune plainte- en mairie », confirme Jean-Pierre Meur.

L'élu met en avant la nécessité pour son centre-ville de garder un tel commerce. « Les gens vont acheter

leur pain, leur journal et leur viande.S'il manque un des trois, on va faire ses courses ailleurs », s'inquiète-il

 

.Pendant ce temps, Ie boucher poursuit ses travaux de mise aux normes .

 

La police est passée avant-hier constater leur avane .Une demande pour lever la suspension auprès des services vétérinaires va être formulée dans les prochain sjours. Une enquête judiciaire est également en ·cours . JEUDI 26 FEVRIER 2009

 

 http://www.bvvb.org/actualite/presse/2009-013%20Parisien%20220209%20LVDB%20Danger%20Boucherie.pdf

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by Syndicat indépendant de la police municipale - dans Faits divers