Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 17:28

dtour

 

 

 Nogent-sur-Oise (60) La boucherie traditionnelle plie bagage

On ne pourra bientôt plus acheter une côte de porc à Nogent’

«Il n’y aura bientôt plus la possibilité d’acheter une côte de porc à Nogent », lâche Djamal Benkherouf. Le conseiller d’opposition de gauche est convaincu que c’est une boucherie halal qui va racheter la boucherie traditionnelle des Trois-Rois. « Je reste persuadé que ça va bouleverser les habitudes de beaucoup de personnes.

Deux boucheries halal sur la même place, ça fait beaucoup. Trop de halal tue le halal! » souligne-t-il.

André et Didier, les deux gérants, n’oseraient-ils pas l’avouer? Plusieurs repreneurs potentiels sont sur le coup, mais le premier qui obtient son prêt sera prioritaire. Peu importe qui. Seule information communiquée, le prix de vente : 340000 €. « On vend 30% moins cher que ce que l’on a acheté », confie André.

Le Parisien

Porte en verre brisée, stores arrachés, vitrines caillassées, la dernière boucherie traditionnelle de Nogent-sur-Oise est à vendre. Une boucherie halal pourrait la remplacer.

A la boucherie-charcuterie des Trois-Rois à Nogent-sur-Oise, Didier et André, les deux gérants, et Jean-Pierre, le boucher, comptent les jours. Malgré l’ambiance bon enfant qui règne dans le commerce, les grandes moustaches de Jean-Pierre et les mots d’amitié échangés avec les clients relèveront bientôt du passé. [...]

En trois ans, le commerce a été la cible de plusieurs dégradations. Le seul de la place, selon les deux associés, à être victime de ce « traitement de faveur ».

« Certains veulent sûrement nous faire partir d’ici », se désolent-ils. Porte en verre brisée, stores arrachés, vitrines caillassées… la dernière dégradation date d’il y a trois mois. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Choqués par la violence de ces actes, Didier et André ont décidé de plier bagage.

Les actes de malveillance à leur égard ne sont pas la seule cause à ce départ inattendu. « Nogent a beaucoup changé, cela s’est ressenti sur notre chiffre d’affaires », souligne Didier. Et l’arrivée de la boucherie halal à deux pas de leur commerce, il y a deux ans, n’a rien arrangé. [...]

Lorsqu’on évoque la reprise éventuelle du commerce par une boucherie halal, cela ne semble pas faire l’unanimité. « Ce serait bien que ce soit une boucherie traditionnelle qui reprenne », confie Christine. En attendant la vente, les deux associés se tournent vers d’autres horizons, Saint-Maximin par exemple.

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/oise-60/on-ne-pourra-bientot-plus-acheter-une-cote-de-porc-a-nogent-18-07-2012-2093339.php

 

Partager cet article
Repost0
Published by SIPM - EUROCOP - dans Autre